DIGITAL LAB SWISSCOM EPFL

Ecublens, Suisse
Photo © Julien Gremaud
Photo © Julien Gremaud
Photo © Julien Gremaud
Architectes
Kunik de Morsier
Lieu
1024 Ecublens, Suisse
Année
2016
Coût
Non indiqué
Étages
1-5 étages
Client
Swisscom, EPFL, Veltigroup

Le digital Lab de Swisscom se situe dans le parc scientifique de l’EPFL, proche de Lausanne. C’est une nouvelle typologie de bureau qui répond à un type de travail très spécifique lié aux méthodes AGILE et SCRUM en offrant des espaces pour les travaux de groupe, des salles pour des réunions formelles et informelles ainsi que des espaces destinés à des usages variables tels que les rencontres, les présentations et les workshops.

Le Digital Lab est conçu pour recevoir des développeurs, des designers et des codeurs qui travaillent en équipes (squads) sur des sessions courtes de prototypages de produits. La composition des équipes, le nombre de participants ainsi que leurs activités et leurs besoins changeant pour chaque projet. Une conception traditionnelle de l’espace de bureau est trop rigide pour s’adapter à la flexibilité inhérente aux projets digitaux. Le défi est donc de créer un espace composé d’éléments digitaux permettant de reconfigurer sa nature physique à chaque instant.

Quels sont alors les éléments qui vont faire le lien entre le monde digital et le monde physique? Comment peut-on construire cette immatérialité? L’éclairage naturel et l’éclairage artificiel sont des éléments fondamentaux pour cette médiation. La lumière influence en effet largement la relation du corps à l’espace et au temps au travers de la perception visuelle, du taux d’endorphine ou encore de la peau.

La lumière artificielle est contrôlée par un “Active Sky”, une infrastructure lumineuse interactive connectée aux usagers ainsi qu’aux environnements intérieurs et extérieurs au travers de capteurs météorologiques. L’environnement lumineux est ainsi rendu dynamique et varie en fonction d’inputs extérieurs. Il en résulte un environnement intérieur en perpétuel changement répondant aux besoins hormonaux des utilisateurs.

La géométrie des éléments construits offre la possibilité de recevoir un grand nombre d’activités non-prédéfinies. Dans l’espace social, une topographie réalisée en blocs d’épicéa massif répond aux activités alentours en adaptant sa géométrie et propose des espaces informels de rencontre et de travail collectif. Les salles de réunion sont également réalisées en panneaux multiplis d’épicéa et construite à partir d’un système constructif open source WikiHouse, permettant une grande flexibilité en dimension et en géométrie

Projets liés

  • AESOP SHINJUKU
    CASE-REAL / KOICHI FUTATSUMATA STUDIO
  • Gallery COMMON
    CASE-REAL / KOICHI FUTATSUMATA STUDIO
  • RESTAURANT ON THE SEA
    CASE-REAL / KOICHI FUTATSUMATA STUDIO
  • CUTLERY for VALERIE OBJECTS
    CASE-REAL / KOICHI FUTATSUMATA STUDIO
  • Akeno Restaurant
    Cyrus Ghanai Interior Architecture & Design

Magazine

Autres projets de Kunik de Morsier

Logements temporaires
Lausanne, Suisse
Maison A
Le Lieu, Suisse
Cabane R
Le Pont, Suisse
Manufacture Audemars Piguet
Le Locle, Suisse